Accueil Actualité Washington Post Les femmes noires ne doivent pas être le visage de la politique brutale des USA à Gaza

Washington Post Les femmes noires ne doivent pas être le visage de la politique brutale des USA à Gaza

par Sara
Faire un don
A+A-
Réinitialiser
Washington Post Les femmes noires ne doivent pas être le visage de la politique brutale des USA à Gaza

Washington Post: Les femmes noires ne doivent pas être le visage de la politique brutale des USA à Gaza

Le Washington Post a souligné que l’administration du président américain Joe Biden a utilisé des femmes noires comme des gants de velours et des poings de fer en ce qui concerne la récente attaque israélienne sur Gaza, au cours de laquelle plus de 30 000 Palestiniens ont été tués. Cette utilisation soutient la complicité des États-Unis dans ces atrocités et tente d’en atténuer l’apparence.

Selon le journal, dans un article de Karen Attiah, la visite de Kamala Harris, vice-présidente des États-Unis, à Selma en Alabama pour commémorer le dimanche sanglant de 1965, lorsqu’en réaction à la mort de Jimmie Lee Jackson lors d’une manifestation pour le droit de vote, des officiers blancs ont violemment agressé les manifestants, a été décrite. Harris a ainsi adressé un message fort à l’administration sur la situation des Palestiniens, dénonçant le grand nombre de Palestiniens innocents tués et la catastrophe humanitaire à Gaza.

Cependant, ce que Harris n’a pas souligné est tout aussi important. Elle n’a pas critiqué le siège délibéré d’Israël ni le transfert d’armes, se concentrant plutôt sur la situation catastrophique à Gaza comme une « catastrophe » inexplicable, laissant entendre qu’un ouragan rempli de bombes et de balles avait éclaté de la mer Méditerranée.

## Utilisation des voix noires

Le discours de Harris lors de la commémoration a été décrit comme une rhétorique déguisée en puissance. Ses propos sur les « largages d’aide humanitaire » ont été fortement critiqués pour leur inefficacité et leur aspect pathétique, véhiculant une image de faiblesse américaine ou, pire encore, de la cruauté persistante de l’Amérique envers les Palestiniens.

Il est peu probable que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu soit influencé par le discours de Harris, qui semble chercher à apaiser la base démocrate favorable à Gaza et opposée à la purification ethnique. En effet, une autre femme noire employée par l’administration américaine, l’ambassadrice des États-Unis aux Nations unies Linda Thomas-Greenfield, a voté à deux reprises contre les appels à un cessez-le-feu.

Pour de nombreux observateurs noirs, ces voix rappellent celles de Colin Powell, premier secrétaire d’État noir, lorsqu’il a utilisé sa position aux Nations unies pour défendre l’invasion de l’Irak, une action similaire à celle de Greenfield, arrivant en tant que couverture pour la brutalité américaine directe et indirecte dans le monde arabe.

Cependant, il existe des voix divergentes. En octobre dernier, la représentante démocrate noire Cori Bush du Missouri faisait partie des premiers politiciens américains à appeler à un cessez-le-feu et à une assistance humanitaire, qualifiant le châtiment collectif des Gazaouis de crime de guerre.

La représentante démocrate du Minnesota Ilhan Omar est également franche sur la brutalité contre les Palestiniens, proposant une résolution pour interdire les ventes d’armes à Israël. Le lobby américano-israélien AIPAC s’est engagé à dépenser des millions de dollars pour tenter de destituer ces femmes noires de leurs fonctions, illustrant comment l’écoute de ces voix aurait pu éviter la souffrance et la mort.

Laissez un commentaire

*En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site web.


Droits d’auteur © 2024 – unsujet.fr – Tous droits réservés

Bienvenue sur unsujet.fr ! 🌟 Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. Ces petits fichiers sont essentiels pour le bon fonctionnement de notre site et nous aident à comprendre comment vous l'utilisez, afin de le rendre encore plus intéressant et pertinent pour vous. En continuant à naviguer sur unsujet.fr, vous acceptez notre utilisation des cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur notre politique de confidentialité et les cookies que nous utilisons, cliquez sur "En savoir plus". Vous pouvez également choisir de refuser les cookies non essentiels en cliquant sur "Refuser". Merci de votre visite et bonne lecture sur unsujet.fr ! 📚🌍 Accepter En savoir plus