Accueil Actualité Syndrome de La Havane – Enquête accuse, Russie dément

Syndrome de La Havane – Enquête accuse, Russie dément

par Chia
Faire un don
A+A-
Réinitialiser
Syndrome de La Havane - Enquête accuse, Russie dément

Syndrome de La Havane – Enquête accuse, Russie dément

Une enquête menée par plusieurs médias a révélé que le « Syndrome de La Havane », le nom donné à une maladie mystérieuse affectant depuis des années des dizaines de diplomates américains, est lié à une unité de renseignement russe, une affirmation niée par Moscou.

L’enquête, publiée par le réseau américain « CBS », le magazine allemand « Der Spiegel » ainsi que le journal russe indépendant “The Insider”, suggère que ces diplomates pourraient être victimes d’une arme sonore russe.

Doutes sur l’origine des symptômes

Depuis 2016, des diplomates américains et canadiens travaillant à Cuba ont signalé des problèmes de santé tels que des maux de tête, des vertiges, des nausées, des problèmes de vision, entre autres. Ces symptômes ont également été constatés dans d’autres régions du monde comme la Chine, l’Allemagne, l’Australie, la Russie et l’Autriche.

Selon l’Agence France-Presse, des spéculations larges ont entouré l’origine de ces symptômes. Alors que certains responsables américains minimisaient initialement l’importance de ces symptômes, les qualifiant parfois de simples manifestations de stress, d’autres ont évoqué en privé des attaques potentielles, soupçonnant des pays comme la Russie d’être impliqués.

Les démentis et les affirmations

Cependant, une enquête approfondie menée par trois médias a révélé des éléments suggérant que ces symptômes pourraient être dus à l’utilisation d’armes à énergie dirigée généralement utilisées par les membres de l’unité 29155 des services de renseignement militaire russes.

Cette unité, responsable des opérations à l’étranger, a fait l’objet de nombreuses controverses, notamment pour sa participation présumée à l’empoisonnement de l’espion russe Sergei Skripal au Royaume-Uni en 2018.

Réponse et rejet de la Russie

En réponse à ces allégations, la Russie a nié catégoriquement toute implication. Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a déclaré lors d’une conférence de presse que les rapports sur cette affaire circulaient de manière exagérée depuis plusieurs années, souvent liés à la Russie sans aucun élément de preuve convaincante.

Le haut responsable du Département de la Défense américain aurait également fait état de symptômes similaires au « Syndrome de La Havane » lors du sommet de l’OTAN à Vilnius l’année précédente.

Conséquences et prises de position

En fin d’année 2016, des employés de l’ambassade américaine à La Havane et leurs familles se sont plaints de maux de tête, de perte d’audition, de vertiges et de nausées. Ces symptômes ont depuis été désignés comme le « Syndrome de La Havane » ou des incidents de santé inhabituels.

Des plaintes similaires ont été rapportées dans d’autres parties du monde, les victimes déclarant que les symptômes sont survenus après avoir entendu des bruits étranges ou ressenti une forte pression dans leur tête.

Le Département d’État américain a déclaré qu’il ne confirmait ni ne commentait les rapports, indiquant qu’il avait fourni des compensations et un soutien substantiel aux employés affectés.

Laissez un commentaire

*En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site web.


Droits d’auteur © 2024 – unsujet.fr – Tous droits réservés

Bienvenue sur unsujet.fr ! 🌟 Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. Ces petits fichiers sont essentiels pour le bon fonctionnement de notre site et nous aident à comprendre comment vous l'utilisez, afin de le rendre encore plus intéressant et pertinent pour vous. En continuant à naviguer sur unsujet.fr, vous acceptez notre utilisation des cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur notre politique de confidentialité et les cookies que nous utilisons, cliquez sur "En savoir plus". Vous pouvez également choisir de refuser les cookies non essentiels en cliquant sur "Refuser". Merci de votre visite et bonne lecture sur unsujet.fr ! 📚🌍 Accepter En savoir plus