Accueil Actualité Naufrage en Méditerranée, des survivants témoignent de dizaines de morts

Naufrage en Méditerranée, des survivants témoignent de dizaines de morts

par Chia
Faire un don
A+A-
Réinitialiser
Naufrage en Méditerranée, des survivants témoignent de dizaines de morts

Naufrage en Méditerranée, des survivants témoignent de dizaines de morts

Les survivants d’un canot pneumatique en détresse sauvés en mer Méditerranée centrale ont déclaré que au moins 60 personnes ayant quitté la Libye avec eux il y a une semaine sont décédées durant le voyage, a annoncé un groupe de sauvetage caritatif.

SOS Méditerranée a déclaré jeudi qu’elle avait secouru 25 personnes en « état très faible » en collaboration avec la garde côtière italienne la veille.

Deux personnes inconscientes ont également été évacuées en Sicile par hélicoptère mais sont décédées par la suite.

Les survivants sont partis de Zawiya, en Libye, sept jours avant d’être secourus, a déclaré SOS Méditerranée.

Leur moteur a lâché au bout de trois jours, laissant leur bateau perdu, à la dérive sans eau ni nourriture pendant des jours. Les survivants ont rapporté qu’au moins 60 personnes ont péri en route, dont des femmes et au moins un enfant.

Le porte-parole du groupe de sauvetage, Francesco Creazzo, a déclaré que les survivants étaient tous des hommes, dont 12 mineurs. Ils étaient originaires du Sénégal, du Mali et de la Gambie.

Selon les témoignages recueillis par le groupe, le bateau est resté environ une semaine en mer, les survivants indiquant que de nombreuses personnes sont décédées et que beaucoup d’autres sont portées disparues.

Il n’y a pas eu de commentaire immédiat de la part de la garde côtière italienne.

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) s’est dite « profondément préoccupée » par l’incident.

« Des mesures urgentes sont nécessaires pour renforcer les patrouilles maritimes et éviter de nouvelles tragédies », a déclaré l’agence.

Les voies maritimes centrales de la Méditerranée, que les migrants tentaient de traverser, sont parmi les [voies de migration maritimes les plus dangereuses](/features/longform/2024/3/2/a-woman-has-to-be-stronger-than-a-lion-to-cross-the-mediterranean) au monde, selon SOS Méditerranée.

D’après l’OIM, près de 2 500 migrants sont morts ou ont disparu en empruntant cette route l’année dernière, avec un chiffre de 226 jusqu’à présent cette année.

L’Italie et d’autres gouvernements de l’Union européenne tentent de réduire le nombre de migrants traversant l’Afrique du Nord en fournissant des fonds et des ressources à la [Libye](/news/2024/2/27/relief-as-italian-court-says-rescued-refugees-cannot-be-sent-back-to-libya) et à [la Tunisie](/news/2023/9/22/eu-to-start-releasing-money-to-tunisia-under-migration-pact) pour aider à arrêter les départs de leurs côtes.

D’après le ministère de l’Intérieur italien, 5 968 migrants sont arrivés par mer jusqu’à présent cette année, contre 19 937 à la même période en 2023.

Migrants secourus par les membres de l'équipage du navire de sauvetage Ocean Viking

Les survivants sont secourus par un navire géré par SOS Méditerranée \[Johanna De Tessieres/Sos Mediterranee/Handout via Reuters\]

Laissez un commentaire

*En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site web.


Droits d’auteur © 2024 – unsujet.fr – Tous droits réservés

Bienvenue sur unsujet.fr ! 🌟 Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. Ces petits fichiers sont essentiels pour le bon fonctionnement de notre site et nous aident à comprendre comment vous l'utilisez, afin de le rendre encore plus intéressant et pertinent pour vous. En continuant à naviguer sur unsujet.fr, vous acceptez notre utilisation des cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur notre politique de confidentialité et les cookies que nous utilisons, cliquez sur "En savoir plus". Vous pouvez également choisir de refuser les cookies non essentiels en cliquant sur "Refuser". Merci de votre visite et bonne lecture sur unsujet.fr ! 📚🌍 Accepter En savoir plus