Accueil Actualité Fin des réunions au Caire pour une trêve à Gaza sans avancée

Fin des réunions au Caire pour une trêve à Gaza sans avancée

par Chia
Faire un don
A+A-
Réinitialiser
Fin des réunions au Caire pour une trêve à Gaza sans avancée

Fin des réunions au Caire pour une trêve à Gaza sans avancée

Des sources ont déclaré à Al Jazeera aujourd’hui que la réunion entre une délégation du Mouvement de résistance islamique Hamas et le chef des renseignements égyptiens, ainsi que des discussions tenues au Caire avec des médiateurs au cours des deux derniers jours, concernant la conclusion d’un cessez-le-feu à Gaza, n’a pas abouti à une percée.

Le blocage des négociations

L’Agence Reuters a rapporté que les pourparlers tenus au Caire entre le Hamas et des médiateurs pour parvenir à un accord de cessez-le-feu à Gaza et à un accord d’échange de prisonniers avec Israël se sont terminés sans qu’aucune percée ne soit réalisée.

Plus tôt dans la journée, une source anonyme au sein du Hamas a confirmé la position du mouvement, qui exige l’arrêt de l’agression israélienne contre la bande de Gaza et l’entrée d’aides humanitaires sans restrictions pour continuer à participer aux négociations sur l’échange de prisonniers.

La source a déclaré que le Hamas envisage de suspendre sa participation aux pourparlers en réponse à la poursuite de l’agression et à la politique de famine imposée aux civils de Gaza.

Les impasses à surmonter

De son côté, Reuters a cité le responsable du Hamas, Bassem Naeem, affirmant que le mouvement avait présenté sa proposition d’accord de cessez-le-feu aux médiateurs au cours des deux jours de discussions, et attend maintenant une réponse des Israéliens absents de cette séance.

Naeem a ajouté que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu ne veut pas parvenir à un accord, laissant la balle dans le camp des Américains pour le pousser à conclure un accord.

Le défi de la liste des prisonniers

Israël a refusé de commenter publiquement les pourparlers au Caire. Une source a déclaré à Reuters que Israël avait interrompu les pourparlers car le Hamas avait refusé sa demande de fournir une liste de tous les détenus encore en vie.

Naeem a expliqué que cela est impossible sans un cessez-le-feu préalable, étant donné que les détenus sont dispersés dans des zones de guerre et sont détenus par différentes factions.

Les espoirs d’une solution

Les pourparlers au Caire étaient censés être la dernière étape avant la conclusion d’un premier cessez-le-feu à long terme dans la guerre, une trêve de 40 jours au cours de laquelle des dizaines de détenus seraient libérés et de l’aide serait acheminée à Gaza pour éviter une famine avant le mois de Ramadan la semaine prochaine.

Dans la première phase de l’accord de cessez-le-feu, le Hamas demande la libération de 500 prisonniers condamnés à vie et de personnes condamnées, en échange de la libération de 40 détenus israéliens civils, âgés et enrôlés.

Le rôle de la médiation qatarie

Une médiation qatarie, avec le soutien de l’Égypte et des États-Unis, a réussi à conclure une trêve humanitaire temporaire le 24 novembre dernier, qui a duré une semaine et a permis la libération de 240 prisonniers palestiniens des prisons de l’occupation en échange de plus de 100 détenus retenus par la résistance à Gaza, dont environ 80 Israéliens.

Laissez un commentaire

*En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site web.


Droits d’auteur © 2024 – unsujet.fr – Tous droits réservés

Bienvenue sur unsujet.fr ! 🌟 Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. Ces petits fichiers sont essentiels pour le bon fonctionnement de notre site et nous aident à comprendre comment vous l'utilisez, afin de le rendre encore plus intéressant et pertinent pour vous. En continuant à naviguer sur unsujet.fr, vous acceptez notre utilisation des cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur notre politique de confidentialité et les cookies que nous utilisons, cliquez sur "En savoir plus". Vous pouvez également choisir de refuser les cookies non essentiels en cliquant sur "Refuser". Merci de votre visite et bonne lecture sur unsujet.fr ! 📚🌍 Accepter En savoir plus