Accueil ActualitéBusiness Guerre de Gaza frappe le secteur tech israélien en crise

Guerre de Gaza frappe le secteur tech israélien en crise

par Marie
Faire un don
A+A-
Réinitialiser
Guerre de Gaza frappe le secteur tech israélien en crise

Guerre de Gaza impacte le secteur tech israélien en crise

L’industrie technologique en Israël traverse une crise qualifiée de « difficile » par le journal économique « Globes », se manifestant par une baisse des investissements, des licenciements et l’effondrement rapide des start-ups en croissance, entre autres phénomènes.

Début de la crise

Selon le journal israélien, la crise économique mondiale causée par l’inflation croissante a initié ce phénomène, qui s’est poursuivi l’année dernière alors que le reste du monde montrait des signes de reprise.

Les start-ups ont été fortement impactées par cette tendance dès leurs débuts, se traduisant par des difficultés à établir de nouvelles entreprises et les obstacles rencontrés pour rassembler des fonds.

L’une des principales facettes de la crise est la forte diminution du nombre d’investisseurs providentiels en Israël, selon les données du bureau de soutien aux start-ups non gouvernemental « Start-Up Nation Central ».

Ceux-ci constituaient autrefois l’un des cadres les plus importants et essentiels pour les nouvelles start-ups en phase précoce, mais cette tendance évolue aujourd’hui.

Le nombre d’investisseurs providentiels en Israël est passé à 61 en 2023 par rapport à 251 en 2022, soit une baisse de plus de 75%. En 2021, près de 300 investisseurs providentiels étaient actifs en Israël, ce qui signifie qu’ils ont diminué d’environ 80% au cours des deux dernières années.

![Infographie des pertes économiques en Israël en raison de la guerre de Gaza](https://aljazeera.net/wp-content/uploads/2024/01/%D8%AE%D8%B3%D8%A7%D8%A6%D8%B1-%D8%A7%D9%82%D8%AA%D8%B5%D8%A7%D8%AF-3-%D8%A5%D8%B3%D9%80-1705759007.jpg?w=770&resize=770%2C1203)

Infographie des pertes économiques en Israël en raison de la guerre de Gaza (Al Jazeera)

Modification légale

Malgré le « loi des anges » adoptée par la Knesset en juillet dernier visant à attirer les investisseurs providentiels dans les entreprises israéliennes, leur nombre actif a diminué en Israël.

Cette loi vise à encourager l’investissement privé en offrant des avantages fiscaux aux investisseurs privés qui investissent dans les start-ups en phase précoce.

Selon les données fournies par Start-Up Nation Central, la loi est loin d’atteindre son objectif, selon le journal.

Le nombre d’investisseurs providentiels en Israël a commencé à augmenter en 2010, et en 2019, il y avait 166 investisseurs providentiels actifs dans le pays. En 2021, ce nombre est passé à 297, selon le journal.

Un partenaire du fonds d’investissement en capital-risque D10 Itai Rand a déclaré que plusieurs facteurs repoussent les investisseurs providentiels, notamment la crise mondiale dans l’industrie technologique, les conflits internes et les dissensions en Israël l’année dernière concernant les changements judiciaires, et maintenant la guerre à Gaza.

Laissez un commentaire

*En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et la gestion de vos données par ce site web.


Droits d’auteur © 2024 – unsujet.fr – Tous droits réservés

Bienvenue sur unsujet.fr ! 🌟 Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. Ces petits fichiers sont essentiels pour le bon fonctionnement de notre site et nous aident à comprendre comment vous l'utilisez, afin de le rendre encore plus intéressant et pertinent pour vous. En continuant à naviguer sur unsujet.fr, vous acceptez notre utilisation des cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur notre politique de confidentialité et les cookies que nous utilisons, cliquez sur "En savoir plus". Vous pouvez également choisir de refuser les cookies non essentiels en cliquant sur "Refuser". Merci de votre visite et bonne lecture sur unsujet.fr ! 📚🌍 Accepter En savoir plus